Scroll to top
en fr

La série webdoc “Inch’Allah Peut-être” primée


20 février 2020

La série INCH’ALLAH PEUT-ETRE a obtenu le PRIX du WEB DOCUMENTAIRE au Festival des Créations Télévisuelles de Luchon 2020

Le Prix du MEILLEUR WEB DOCUMENTAIRE a été attribué à la série “Inch’Allah Peut-être” réalisée par Sophie Vernet et coproduite par GEDEON Programmes et France TV Slash au Festival des Créations Télévisuelles de Luchon 2020.

Cette série en 8 épisodes raconte l’histoire d’une bande de six amis âgés de 20 ans. Hipster, barmaid ou fan de Maître Gims, ils partagent les rêves de jeunes du monde entier. Dans cette websérie où ils se racontent tour à tour, une seule question obsédante les différencie vraiment : partir ou rester ?  

Partir ou rester ? Diaa, Farah, Hamza, Asmahan, Dana et Lourd, doivent décider. Palestiniens, ils se sont rencontrés en licence de français à l’université et forment un groupe soudé. Qu’ils soient féministes, conservateurs, timides ou exubérants, ils s’apprêtent à prendre des chemins différents.

De la Palestine à la France, la série Inch’allah peut-être les suit au quotidien, dans une Palestine intime loin des idées reçues. Une immersion dans les questionnements sans tabous d’une jeunesse finalement comme les autres.

Épisode 1 : Le hipster palestinien que j’suis devenu
Épisode 2 : J’suis barmaid à Ramallah.
Épisode 3 : Gimms Vs Simone (de Beauvoir)
Épisode 4 : J’vais marier si on trouve une date inch’allah
Épisode 5 : Faites du houmous pas la guerre !
Épisode 6 : Oui ! Il y a des Noirs en Palestine
Épisode 7 : J’ai aimé une fille au checkpoint
Épisode 8, partie 1 : Jérusalem
Épisode 8, partie 2 : On était comme eux, à leur âge ?

INCH’ALLAH PEUT-ETRE
Réalisation : Sophie Vernet
Scénario : Sophie Vernet
Avec : Hamza ALBAKRI. Farah NAJJAR, Diaa AMMORI
Une coproduction GEDEON Programmes – France TV Slash